Panier (0)
Votre panier est vide.
Mon compte

Bienvenue sur notre nouveau site internet !
Si vous êtes déjà client, nous vous invitons à récupérer votre nouveau mot de passe en cliquant sur : « mot de passe oublié ? ».
Pour toute question, l’équipe Stadium est à votre disposition.


Mot de passe oublié ?Créer un compte

MÉDAILLE DU TRAVAIL (secteur privé)

COLLECTION MONNAIE DE PARIS ARGENT MASSIF

COLLECTION MONNAIE DE PARIS ARGENT MASSIF

COLLECTION STADIUM FABRICATION FRANÇAISE BRONZE

COLLECTION STADIUM FABRICATION FRANÇAISE BRONZE

COLLECTION STADIUM BRONZE

COLLECTION STADIUM BRONZE

La médaille d’honneur

La médaille d’honneur est une distinction française qui récompense toute personne ayant fait preuve de courage et de dévouement pour venir en aide, au péril de sa vie, à une ou plusieurs personnes en danger de mort. Elle est également remise aux unités d’intervention et de secours, en guise de récompense à l’issue de certains faits.

Un salarié peut également recevoir la médaille du travail, sous certaines conditions, en fonction de son ancienneté et de la qualité des services qu’il a fourni durant son exercice de travail.

Les conditions pour recevoir une médaille de travail

La médaille d’honneur du travail peut être destinée à récompenser à un salarié ou retraité :
  • Ayant travaillé en France (pour des sociétés françaises ou étrangères)
  • Ayant travaillé à l’étranger, chez un employeur français

A titre d’exception, tout salarié (ou retraité) qui réside ou travaille à l’étranger, pour des entreprises étrangères, peuvent également obtenir la médaille d’honneur du travail, à condition d’avoir contribué au bon renom de la France.

Suis-je concerné ?

Les personnes suivantes ne peuvent pas prétendre à une médaille d’honneur du travail :
  • Un salarié prétendant à une médaille d’honneur agricole
  • Un magistrat, un militaire ou un fonctionnaire de l’Etat
  • Un fonctionnaire territorial ou un agent public prétendant à toute autre distinction honorifique, à l’exception des salariés du ministère du travail

Le cas des salariés décédés

Selon un certain nombre d’années d’ancienneté exigé, la médaille d’honneur du travail peut être attribuée à titre posthume, à un salarié, au moment de son décès. Cette condition ne s’impose pas si le salarié est mort des suites d’un accident mortel, durant sa période de travail. Dans tous les cas, la demande doit être déposée dans les 5 ans suivant la date du décès.

Les différents échelons de la médaille d’honneur du travail

En fonction de l’ancienneté acquise, la médaille d’honneur du travail comprend 4 échelons :
  • La médaille d’argent pour 20 ans de service
  • La médaille de vermeil pour 30 ans de service
  • La médaille d’or pour 35 ans de service
  • La grande médaille d’or pour 40 ans de service
Le nombre d’années travaillées par un salarié cumule d’un employeur à un autre, mais exclut les périodes de chômage. Néanmoins, certaines périodes non travaillées sont considérées comme des périodes de travail. Ce sont :
  • Le temps passé au titre du service national
  • Les stages rémunérés pour l’apprentissage, la formation professionnelle, les congés de conversion, les congés individuels de formation (Cif) ou encore les contrats CDD conclus dans le cadre de la politique de l’emploi
La médaille d’honneur du travail peut être attribuée à certains salariés, sans conditions d’ancienneté, pourvu qu’ils soient :
  • Des salariés de nationalité française ayant résidé outre-mer ou à l’étranger pendant des périodes de travail exercées en dehors du territoire métropolitain
  • Des salariés dont la principale activité présente un caractère de pénibilité, justifiant une retraite anticipée
  • Des mutilés du travail avec un taux d’incapacité d’au moins 50%