Panier (0)
Votre panier est vide.
Mon compte

Bienvenue sur notre nouveau site internet !
Si vous êtes déjà client, nous vous invitons à récupérer votre nouveau mot de passe en cliquant sur : « mot de passe oublié ? ».
Pour toute question, l’équipe Stadium est à votre disposition.


Mot de passe oublié ?Créer un compte
Retour à la liste

Médaille de la Défense Nationale bronze

  • Acheter Médaille de la Défense Nationale bronze   Stadium INSIGNES ET MÉDAILLES MILITAIRES
Acheter Médaille de la Défense Nationale bronze   Stadium INSIGNES ET MÉDAILLES MILITAIRES

La défense nationales est une médaille militaire qui récompense les services particuliérement honorables rendus par les militaires pour leur participation aux activités opérationnelles ou préparation opérationnelle des armées et les interventions au profit des populations.

Elle se décline en 3 échelons : bronze, argent et or

Métal : bronze

Poids : 23 gr

/
18.330 18,33 € HT
1


Produits complémentaires

Ecrin premium bleu

à partir de 2,85€ HT +
La médaille de la défense nationale

La médaille de la défense nationale est une décoration militaire française. Elle est dédiée essentiellement à récompenser les services d’honneur rendus par les militaires en activité et de la réserve opérationnelle, pour avoir participé aux activités opérationnelles ou de préparation opérationnelle des armées. Cela concerne particulièrement les services en campagne, manœuvres, exercices, et toutes les interventions qui profitent aux populations.

La médaille de la défense nationale compte trois échelons :

  • La médaille de bronze
  • La médaille d’argent
  • La médaille d’or

La médaille de la défense nationale se compose aussi d’agrafes qui portent des inscriptions définies par le ministre de la défense. Elle peut être remise à des civils pour des actes de sauvetage en faveur de militaire. Elle est aussi remise au titre de récompense pour l’ancienneté des services et selon la nature des activités réalisées, à titre normal ou exceptionnel.

Histoire et caractéristiques de la médaille de la défense nationale

La médaille de la défense nationale, plus couramment connue sous le nom de « DEF-NAT » chez les militaires, a été créée par le décret n°82-358 du 21 avril 1982, sur l’initiative du ministre de la Défense Charles Hernu.

La médaille de la défense nationale se décline sous trois formes :
  • Les rubans
Ils font 36 mm de large et existe Bronze, Argent et Or.

  • Les agrafes
Une agrafe de spécialité orne généralement les médailles de Bronze, Argent et Or, décernées à titre normal ou exceptionnel. Celle-ci peut éventuellement être agrémentée d’une agrafe géographique, pour une médaille attribuée à titre normal ou exceptionnel. Une médaille peut comporter jusqu’à trois agrafes parmi la liste officielle publiée par l’instruction n) 280/DEF/CAB/SDBC/DECO/A/5BOC/PP du 13 janvier 2012 – BOC n) 6 du 3 février 2012, texte n°5.

  • Les insignes
Ce sont des médailles rondes en bronze, bronze argenté ou bronze doré, selon l’échelon, du module de 36 mm. Elles comportent sur l’avers, l’effigie de la Marseillaise de François Rude avec la légende RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ; et sur le revers, un bonnet phrygien, une palme et les inscriptions ARMÉE - NATION et DÉFENSE NATIONALE.

Droits et devoirs du décoré

Recevoir une distinction honorifique, à l’instar d’une médaille de la défense nationale, donne droit à très peu de privilèges matériels, mais une grande reconnaissance des devoirs moraux accomplis. Le principal privilège que confère l’attribution d’une médaille de la défense nationale concerne le droit de port des insignes, dès la cérémonie de remise de décoration et la signature du procès-verbal de prise de rang. Les dignitaires de la Légion d’honneur ont droit à des honneurs funèbres militaires à leurs obsèques. Une somme symbolique héritage de l’histoire est versée aux militaires en activité, nommés ou promus dans la Légion d’honneur, ainsi qu’aux anciens combattants titulaires de titres de guerre. Les filles, petites-filles et arrière-petites-filles du décoré ont le privilège de réaliser des études dans les maisons d’éducation de la Légion d’honneur, collège et lycée de l’enseignement public. Tout acte contraire à l’honneur, est passible de peines disciplinaires, allant du blâme à la suspension voire même à l’exclusion définitive du décoré.